À un moment donné ou à un autre, vous avez certainement déjà entendu parler de bourse ou de marchés boursiers. Alors, l’envie d’investir vous est passée par la tête, mais vous n’avez jamais osé ? Et si vous vous lanciez maintenant ! Toutefois, avant d’investir, vous devez prendre en compte certaines considérations. En effet, que ce soit à cause de la crise sanitaire mondiale actuelle ou à cause d’autres facteurs, le marché boursier a toujours été considéré comme risqué. Il a cet aspect volatil et instable qui peut freiner les élans d’investissement de tout un chacun. Pourtant, c’est le ratio risque/rendement qui fait que le trading est intéressant et avantageux, à condition d’être patient et d’avoir les bonnes cartes en main.

La situation appelle certes à la prudence, mais investir en Bourse c’est avoir l’occasion d’acheter des actions, avec la possibilité de les fructifier par la suite et en retirer des gains considérables. Alors, comment procéder lorsque l’on débute ? Quelles sont les attitudes à adopter pour réussir ? Découvrez toutes les réponses à vos questions.

C’est quoi l’investissement en Bourse ?

La Bourse c’est une sorte de marché où de nombreux instruments financiers sont négociés. Il peut s’agir d’actions, de devises (cryptomonnaies), d’obligations, de fonds mutuels, etc. Ainsi, elle est entièrement dominée par la loi de l’offre et de la demande. Cela signifie que lorsque des actifs financiers sont très recherchés, leur prix augmente parce que de nombreuses personnes sont présentes sur le marché et prêtes à investir de l’argent pour les acheter. À l’inverse, lorsqu’ils ne sont pas recherchés, cela signifie qu’il y a plus de vendeurs que d’acheteurs. De ce fait, leur prix baisse.

Investir en Bourse dans des actions, c’est donc les acheter, les acquérir de la part des entreprises qui les ont mises en vente. De ce fait, elles représentent des parts du capital de la compagnie en question et vous devenez ainsi actionnaire dans ladite société.

Votre investissement vous permet de :

  • Recevoir des revenus : s’il s’agit d’actions, vous pouvez recevoir des dividendes de la part de votre entreprise. En dehors des dividendes, vous pouvez aussi vous voir octroyer de coupons d’obligations qui représentent simplement des intérêts.
  • Bénéficier de plus-values : les plus-values interviennent si vous vendez vos actifs financiers à un prix plus élevé que celui de l’achat.

Une fois achetées, les actions boursières vous donnent le droit de voter et de participer aux Assemblées Générales de l’entreprise, en plus des dividendes.

Par ailleurs, il est également important de noter qu’investir en Bourse va au-delà de l’achat d’actions. Vous avez une pléthore d’opportunités pour diversifier votre portefeuille. Encore faudrait-il trouver les bonnes opportunités et les actifs financiers qui correspondent à vos besoins. En plus des actions, vous pouvez également négocier :

  • des matières premières comme l’or ou encore le pétrole ;
  • les cryptomonnaies (Bitcoin, Etherum, Litecoin, Stellar, Eos, etc.) en utilisant l’euro, le dollar, le franc suisse, etc.
  • les indices comme le DAX 30 ou encore le CAC40 ;
  • les produits dérivés (les CFD ou Contrats pour Différence, les Options, les Futures).

Les conseils pour réussir son investissement en Bourse

Le risque de perte est élevé en bourse, mais le risque de gain aussi. Alors, pour mettre toutes les chances de votre côté, il est idéal de connaître les préalables.

Pourquoi investir en bourse ?

L’existence de la bourse est conditionnée par plusieurs objectifs :

  • apporter des financements aux entreprises qui sont dans le besoin ;
  • créer de la richesse pour les investisseurs qui décident de prendre ce risque et d’investir ;
  • augmenter le Produit Interne Brut et soutenir l’économie.

Investir sur des actions à la bourse de Paris ou toute autre bourse, c’est participer au développement des entreprises, en leur donnant de l’argent dont elles ont besoin. Cela leur permet de financer leur croissance, acheter du matériel industriel, investir dans la recherche et par conséquent, générer de nouveaux emplois. En contrepartie, vous devenez un actionnaire dans ladite société et vous bénéficiez de la richesse que crée votre investissement dans la corporation.

Investir en bourse, c’est aussi apporter votre pierre à l’édifice, en participant à l’économie et à la création d’une valeur ajoutée. Il s’agit donc à la fois, d’un acte social et économique ! Si l’investissement peut être fructueux, il est important toutefois d’avoir les bonnes informations. En effet, débuter en bourse peut être fastidieux, surtout si vous n’avez pas de connaissances. C’est pourquoi, il est primordial de respecter certaines règles de base !

Les règles de base à respecter

Investir en bourse nécessite la mise en place d’une stratégie bien définie. Cela vous permettra de mieux vous préparer pour réussir votre trading.

Formez-vous avant d’investir

Pour assurer la bonne gestion de votre stratégie de trading, vous devez au préalable vous former. De nombreux traders débutants commettent généralement l’erreur de ne pas se former avant d’investir en bourse. Se former ne consiste pas uniquement à suivre des conseils de traders sur YouTube, ou acheter des livres sur le trading.

Vous avez besoin d’avoir toutes les informations nécessaires sur :

  • les différents actifs financiers disponibles sur les marchés boursiers (obligation, indices, actions, produits dérivés, etc.) ;
  • leurs mécanismes de fonctionnement ;
  • leurs risques ;
  • la santé financière de l’entité qui émet les titres financiers, ainsi que ses perspectives.

Ces éléments sont très importants parce qu’ils influencent les tarifs des titres financiers à négocier et le niveau de risque qu’ils représentent.

Si vous débutez tout juste en bourse, vous pouvez vous former en faisant appel à un professionnel agréé. Ce dernier vous fournira des conseils avisés en fonction de vos objectifs et de la situation de trading qui vous convient. Les entreprises qui mettent des actifs en vente en bourse ont également l’obligation de communiquer leurs informations financières. Il s’agit notamment :

  • d’annonces en cas d’opération de fusion ;
  • leurs chiffres trimestriels, semestriels et annuels.

N’hésitez pas également à suivre l’information boursière et économique de manière régulière. Elle est disponible sur les sites internet boursiers et dans la presse financière.

Définissez le montant à placer

Une autre règle importante à respecter avant d’investir en bourse, c’est de définir le montant que vous souhaitez placer. Celui-ci dépend de votre patrimoine et de la somme d’argent que vous êtes prêt à investir. Acheter des actions en bourse doit être bien pensé et sur le long terme. C’est pourquoi, il est toujours recommandé de suivre le cours des titres financiers régulièrement.

Lorsque l’on sait que les marchés boursiers sont volatils, il est normal de s’inquiéter et de prendre ce facteur risque en compte. Toutefois, cela ne doit pas vous empêcher d’investir. Le plus important, c’est d’avoir une bonne stratégie et de négocier sur les actifs qui vous intéressent réellement.

Par ailleurs, il est également recommandé de n’investir que de l’argent d’une portion de votre épargne dont vous n’avez pas besoin, et dont la perte n’affectera pas votre niveau de vie.

Diversifiez votre portefeuille boursier

Diversifier son portefeuille boursier, c’est la règle d’or lorsque vous souhaitez investir en bourse. Il est primordial de ne pas mettre tous vos œufs dans un même panier, de ne pas tout investir sur un support. Cela vous permet de réduire les risques de pertes importants en capital. De cette manière, si la valeur d’un titre vient à baisser, les conséquences ne seront pas néfastes sur l’ensemble de votre investissement.

Gardez votre calme

Inutile de vous affoler lorsque vous faites du trading ! Débutant ou trader confirmé, vous devez être calme pour prendre les bonnes décisions. Parce que les marchés boursiers connaissent souvent de nombreuses variations, une vigilance constante est primordiale pour éviter les surprises désagréables.

Coupez les ponts lorsque c’est nécessaire

Avant d’investir en bourse, vous devez au préalable définir vos objectifs de gains, mais aussi de pertes. Ce faisant, vous devez vous cantonner au montant que vous décidez de négocier. Si vous réussissez à réaliser vos gains, retirez-les, et si vous atteignez votre niveau de perte, ne tombez pas dans la spirale de vouloir toujours dépenser plus. Sachez vous arrêter lorsque c’est le moment !

Choisissez des actifs financiers intéressants

En bourse, il n’y a pas de hasard. Si vous souhaitez réussir votre trading, vous devez investir sur les actifs et titres intéressants. Pour savoir quels sont les meilleurs titres sur lesquels trader, vous devez procéder à une analyse profonde des marchés boursiers.

Réservez une marge de sécurité

Il est impossible de prédire si votre investissement en bourse sera fructueux ou pas. À cause du caractère volatil et incertain des marchés boursiers, il est généralement recommandé d’acheter des actions à des prix inférieurs à leur valeur inhérente. Non seulement cela vous permettra de réduire les risques, mais aussi de vous assurer une marge de sécurité.

Les solutions pour placer son argent en bourse

Vous avez décidé de placer votre argent en bourse ? C’est certainement une décision que vous n’avez pas prise à la légère. Une fois votre décision prise, vous devez trouver la meilleure manière d’investir. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Passer par la banque

La première solution que vous pouvez utiliser pour investir en bourse, c’est de passer par votre banque en ouvrant un compte-titres ou PEA. L’un et l’autre seront reliés à votre compte courant afin de vous permettre d’effectuer des transactions.

Par conséquent, vous utilisez votre banque comme intermédiaire pour ouvrir le compte support qui vous permettra de négocier. Si cette solution est pratique, elle présente toutefois une contrainte : de frais de garde et de courtage sont généralement prélevés par les banques. Le pourcentage de ces derniers dépend de l’institution financière.

Passer par un courtier

Vous pouvez également passer par un courtier en ligne, pour investir sur des actions en bourse. Toutefois, avec la multitude d’intermédiaires disponibles, faire le bon choix n’est pas toujours évident.

Avant de vous décider, plusieurs paramètres doivent être pris en compte :

  • un broker régulé : le courtier que vous choisissez doit posséder les accréditations nécessaires pour proposer ses services. N’hésitez pas à choisir un intermédiaire qui opère dans plusieurs pays, dont le vôtre.
  • La plateforme de trading : le broker que vous choisissez doit avoir une ou plusieurs plateformes de trading agréées. Les plus reconnues sont généralement MetaTrader4, Metatrader5, xStation, Webtrader.
  • Les spreads : le meilleur broker est celui-là qui propose de bons spreads et une excellente exécution d’ordres.
  • Les types de compte : le broker adéquat, c’est celui-là qui propose plusieurs types de compte. Parmi ceux-ci, il y a le compte démo qui vous aide à vous familiariser au trading en permettant une utilisation gratuite.
  • L’effet de levier : avec un courtier en ligne, vous choisissez l’effet de levier sur lequel investir.
  • Les marchés disponibles : les brokers en ligne proposent également de nombreux marchés sur lesquels vous pouvez investir.
  • Des analyses et formations : travailler avec un bon courtier en ligne, c’est également bénéficier de formations et d’analyses de marchés. Elles vous permettent de vous former et d’acquérir de l’expérience pour mieux appréhender le trading.

Passer en direct sans intermédiaire

Il est également possible d’investir en bourse sans passer par un intermédiaire. De nombreuses plateformes en ligne existent, telles que Revolut ou encore Bux Zero sur lesquelles vous pourrez directement acheter vos actifs, sans l’aide d’un tiers.

Les enveloppes disponibles pour investir en bourse

Afin de faire du trading dans les places boursières, vous devez généralement avoir un contrat ou un compte auprès d’un intermédiaire (banque, courtier, société d’assurance et mutuelle). Quelle que soit leur forme, ces comptes ont des caractéristiques bien distinctes et jouissent des taxations différentes.

Chacun des contrats dépend de vos objectifs de trading et du type d’investisseur que vous êtes. En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir entre ces différentes enveloppes fiscales :

  • Le Compte-titres Ordinaire (CTO) ;
  • Le Plan d’Epargne en Actions (PEA) ;
  • Le PEA-PME ;
  • L’Assurance Vie.

Le compte-titres ordinaire (CTO)

Le CTO, c’est une des enveloppes fiscales de trading très utilisée. Il est conçu pour les particuliers à qui il permet de se constituer un investissement sur la place boursière.

La plupart du temps, les actifs négociables à la bourse de Paris et dans les autres bourses peuvent être transférés ou accueillis au sein d’un CTO. C’est le cas des obligations, actions, produits dérivés, etc.

La particularité du compte-titres ordinaire, c’est qu’il est rattaché à votre compte courant. Cela vous permettra d’effectuer des achats et de vendre des actifs. En plus, il n’y a pas de plafond et vous avez la possibilité d’ouvrir autant de CTO que vous le voulez, qu’importe votre âge.

Si le compte-titres est avantageux pour la diversification de votre portefeuille, son imposition est néanmoins très peu avantageuse.

Le PEA

Le PEA est une enveloppe fiscale idéale pour un investissement à moyen et long terme sur les marchés boursiers.

Il est généralement constitué de :

  • un compte-titres ;
  • un compte-espèces qui sert pour le prélèvement des frais de gestion, le dépôt des fonds issus d’achat et de vente, le reversement des dividendes.

C’est une enveloppe fiscale très avantageuse, parce qu’elle vous permet, en tant que particulier, d’améliorer la gestion de votre portefeuille de valeurs mobilières :

  • sans que vous ne payiez des impôts sur les plus-values que vous réalisez ;
  • sans que vous ne fassiez l’objet d’une imposition sur les dividendes que vous aurez perçu au sein du PEA.

Cependant, il faut aussi noter que le PEA présente quelques contraintes :

  • vous pouvez uniquement investir sur des actions cotées et non cotées dont le siège social se trouve dans l’Union Européenne.
  • si vous souhaitez investir dans des actions américaines ou sur des marchés émergents, vous devez le faire à partir de certains ETF, OPCVM et trackers.
  • Le plafond de versement du PEA est limité à 150.000 €.

Le PEA-PME

Vous pouvez également débuter en bourse en ouvrant un PEA-PME. Il s’agit d’une nouvelle enveloppe fiscale qui est destinée à financer les Petites et Moyennes Entreprises, ainsi que les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI).

Le PEA-PME peut recevoir plusieurs titres : actions, parts de SARL, certificats d’investissement, etc. II fonctionne comme le PEA traditionnel et vous permet de jouir des mêmes avantages fiscaux que ce dernier, à la seule différence que son plafond de versement est supérieur au précédent (225.000 €).

Par ailleurs, le PEA-PME est soumis à une condition : vous ne devez pas y toucher au courant des 5 premières années qui suivent votre premier versement. Le PPEA-PME est également soumis à des prélèvements sociaux.

L’Assurance Vie

Le contrat d’assurance vie est un contrat ou un produit d’épargne que vous pouvez effectuer sur de nombreux supports. Il est très avantageux et permet de bénéficier d’un excellent cadre fiscal et des avantages indéniables. Grâce à elle, vous pouvez :

  • préparer votre retraite ;
  • transmettre du capital à vos proches ;
  • constituer un capital pour vos futurs projets ;
  • jouir d’une fiscalité avantageuse en cas de rachat.

Comment analyser les marchés financiers ?

Pour réussir un investissement dans les marchés financiers, de nombreuses personnes font des prévisions futures sur les actions ou les actifs à négocier.

Généralement, les premiers outils qu’elles utilisent sont les indicateurs économiques :

  • évolution de la croissance ;
  • évaluation des indices de confiance ;
  • le taux de chômage ;
  • les risques, etc.

En plus de ces outils précités, de nombreux investisseurs utilisent deux méthodes très courantes pour analyser les marchés financiers : l’analyse technique et l’analyse fondamentale. Quel que soit le moyen utilisé, l’objectif est sensiblement le même : mieux comprendre les places boursières pour réussir les opérations de trading.

L’analyse fondamentale

L’analyse fondamentale consiste à étudier de manière exhaustive, les données financières et économiques d’une entreprise. En plus de cela, elle prend en compte l’environnement politique, réglementaire et même économique de ladite entreprise.

À travers l’analyse fondamentale, vous pouvez estimer dans la mesure du possible, la valeur réelle d’une action. Cette estimation ne se base pas sur son cours, mais sur ses fondamentaux :

  • avantages concurrentiels ;
  • mode de gestion ;
  • santé financière de l’entreprise ;
  • offre de services et produits, etc.

De cette manière, vous déterminez exactement ce qui constitue la valeur votre portefeuille et mettez toutes les chances de réussite de votre côté.

Bien que l’analyse fondamentale soit généralement utilisée pour les actions, elle peut aussi être utilisée pour évaluer n’importe quel type d’actif financier.

L’analyse technique

En ce qui concerne l’analyse technique, elle consiste à étudier les indicateurs techniques et représentations graphiques du cours de la bourse. L’objectif est de déterminer comment ce dernier (le cours) évolue. Pour cela, des indicateurs graphiques et mathématiques sont utilisés pour établir ou détecter les tendances à suivre ou fixer les objectifs du cours de la bourse. Dans l’analyse technique, l’on distingue deux types d’étude :

L’analyse graphique

Encore appelée analyse chartiste, c’est une méthode d’étude qui se base sur les mouvements de volumes et prix afin de prédire la direction future des cours (moyens et courts termes).

L’analyse à partir d’indicateurs mathématiques et statistiques

Grâce à ces indicateurs, vous avez la possibilité de mesurer le comportement et la phase d’évolution des marchés boursiers.

Fondamentale ou technique : laquelle choisir ?

Il n’est pas possible de déterminer quelle méthode d’analyse est la plus performante. Toutefois, les deux ne sont pas en opposition et vous pouvez parfaitement les associer afin de peaufiner vos prédictions et d’améliorer vos résultats.

Tandis que l’analyse technique vous permettra de déterminer les valeurs des actions sur le court terme, l’analyse fondamentale vous aidera à déterminer les valeurs des actions à fort potentiel sur le moyen et le long terme.

Comment trouver des actions de qualité ?

La bourse est un placement rentable lorsque vous investissez sur les bonnes actions. En effet, si vous souhaitez maximiser vos chances de gagner dans les marchés boursiers, vous devez savoir comment choisir les meilleures actions et quand investir.

L’évolution du BPA sur 5 à 10 ans

Les investisseurs professionnels regardent le BPA (bénéfice par action) pour analyser les actions avant de se décider à investir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il crée de la valeur ajoutée. Il doit être haussé sur une période de 5 à 10 ans. Plus il est croissant et plus cela représente un point positif pour l’entreprise en termes de trésorerie, rentabilité, profitabilité et dividende.

La croissance de l’entreprise

Vous souhaitez trouver les meilleures actions sur lesquelles investir en bourse ? Vous devez étudier le critère financier de ces dernières. Il ne s’agit pas uniquement de chiffres, vous devez faire une analyse qualitative en trouvant les relais de croissance de l’entreprise dont les actions vous intéressent. Vous étudierez donc comment son chiffre d’affaires évolue, ainsi que son bénéfice net par action sur une période d’au moins 5 ans. En cas de croissance soutenue, le bénéfice et le chiffre d’affaires doivent normalement augmenter d’au moins 5 % par an sur une période de 5 années.

La profitabilité

Pour trouver des actions de qualité, vous devez également prendre en compte la profitabilité de l’entreprise dont les titres vous intéressent. Une entreprise profitable c’est celle-là dans laquelle chaque euro investi rapporte le maximum de bénéfices.

Pour évaluer la profitabilité d’une entreprise, vous pouvez utiliser l’outil ROE (Return on Equity). C’est un ratio qui représente le rendement et exprime le résultat net de l’action selon le montant des capitaux propres que vous fournissez. Si le ROE est pratique, il doit toutefois être utilisé avec prudence. En effet, il ne permet pas de distinguer le résultat net de l’entreprise issu des dettes ou des capitaux propres. C’est pourquoi, vous devez également vérifier le taux d’endettement de la société.

Quel est le bon moment pour investir en bourse ?

Si l’on peut reprocher aux marchés boursiers leur caractère excessif (à la baisse ou à la hausse), détecter le meilleur moment pour y investir n’est pas toujours évident. En effet, la bourse est entièrement dominée par la loi de l’offre et de la demande pour les actifs financiers mis en vente. Ainsi, les tarifs en bourse sont le résultat d’une transaction entre une personne qui vend son action (généralement les entreprises) et une autre personne qui achète (l’investisseur). Et comme il existe une multitude de transactions et que le temps est court, il est possible de dire que le marché boursier résulte de l’intelligence de financiers professionnels. De ce fait, en tant que particulier qui souhaite investir, vous devez avoir une bonne maîtrise, analyse ou information pertinente de la situation de ces professionnels.

Même avec toutes ces informations, il n’est pas toujours évident de prédire quand c’est le bon moment pour investir. Toutefois, s’il faut retenir un seul critère, alors, l’on peut dire qu’il paraît opportun d’investir en bourse lorsque l’action est peu chère et que la bourse est basse.

L’idéal, c’est d’investir peu et progressivement. Cela revient à faire vos estimations sur le long terme, afin de réduire les risques de perte.

Comment mettre en place une stratégie d’investissement en bourse ?

Mettre en place une stratégie d’investissement réussie en bourse nécessite de la préparation. En effet, vous devez au préalable déterminer les objectifs des placements que vous souhaitez effectuer. À cet effet, plusieurs paramètres doivent être pris en compte.

Le rapport risque/rendement

Dans toute stratégie d’investissement en bourse, vous devez prendre en compte le rapport risque/rendement. Comme vous le savez, il n’existe pas de placement ou de gain en bourse sans prise de risque. Alors, il vous revient de choisir le degré de risque que vous pouvez supporter. Il va de soi que plus il est élevé et plus le rendement de l’investissement sera important, et vice-versa.

Le montant de votre portefeuille

En établissant votre stratégie d’investissement, vous devez également prendre en compte le montant de votre portefeuille, ce que vous pouvez dépenser. Vous devez savoir que moins le portefeuille est important et plus les frais de courtage sont élevés, et vice-versa.

Le temps consacré au suivi du marché

La mise en place d’une stratégie d’investissement doit également prendre en compte le temps que vous souhaitez consacrer au suivi du marché boursier. En tant qu’investisseur, il vous revient de déterminer le temps que vous pouvez consacrer en fonction de votre disponibilité et de vos connaissances des marchés.

L’horizon de temps

Souhaitez-vous négocier sur le court, long ou moyen terme ? En fonction de vos préférences, vous pourrez repérer les signaux forts et vous positionner favorablement pour profiter des tendances haussières ou baissières.

Le secteur d’investissement

Dans votre stratégie d’investissement, vous devez aussi déterminer le type d’actifs sur lequel vous souhaitez investir :
  • matières premières
  • actions
  • obligations
  • forex
  • ETF
  • CFD, etc.

Faut-il investir en Bourse sur le court ou long terme ?

Lorsque l’on veut investir en bourse, il faut déterminer si l’investissement en question doit se faire sur le court ou le long terme. Ceci dit, vous devez connaître les avantages et les inconvénients de l’un et l’autre des moyens d’investissement.

Investissement à court terme

Investir en bourse sur le court terme revient à effectuer des transactions boursières sur un délai court, généralement allant de quelques minutes, heures, jours ou quelques semaines. Son avantage ? Vous bénéficiez d’une multitude d’opportunités pour réaliser des gains chaque jour. En plus de cela, investir à court terme présente également un caractère stimulant. Néanmoins, cette stimulation représente l’une des limites de l’investissement à court terme. Cela peut conduire à de l’addiction et au stress.

Par ailleurs, pour investir à court terme en bourse, vous devez avoir beaucoup de temps au quotidien, parce qu’il faudra vérifier les meilleures positions ouvertes. D’autre part, les coûts des transactions à court terme sont élevés. Ils peuvent atteindre jusqu’à 20 % du capital de départ que vous avez investi.

Investissement à long terme

À l’inverse, investir à long terme en bourse, c’est effectuer des transactions sur une durée plus longue, généralement plusieurs mois ou années. Son avantage ? Vous n’avez pas besoin de surveiller en permanence et au quotidien le cours de la bourse.

Il faut également noter que les coûts des transactions sont moins élevés et vous avez la possibilité de multiplier vos gains.

Quoi qu’il en soit, investir à long ou à court terme doit dépendre de vos objectifs, vos attentes et la part de risque que vous êtes prêt à assumer.

Faut-il investir en Bourse en temps de crise ?

En temps de crise, les avis sont généralement partagés. Tandis que certains pensent que c’est le bon moment pour investir, d’autres pensent que la crise représente un risque énorme pour tout investissement. Quoi qu’il en soit, il faut faire preuve de prudence lorsque vous décidez d’entrer en bourse en des temps critiques.

Si vous décidez d’investir à court terme en temps de crise, ne cherchez pas à profiter du caractère volatile des marchés. Par contre, vous pouvez acheter des produits dérivés avec effet de levier afin de protéger votre portefeuille.

Par ailleurs, vous devez aussi vous en tenir à votre stratégie d’investissement et ne pas réallouer des actifs à grande échelle. D’autre part, vous pouvez aussi vendre et acheter des titres afin de diversifier votre portefeuille financier.

Maintenant que vous savez comment investir en bourse, prêt à vous lancer ? En mettant en pratique toutes les informations proposées, vous aurez plus de chances de réussir vos transactions de trading. Pas besoin d’être un trader confirmé ! En suivant une formation adéquate, vous allez arriver à comprendre comment fonctionne la bourse et vous saurez sur quels actifs financiers vous devez investir.

Envie d'investir en bourse ?
Suivez la formation en ligne